Chirurgie pédiatrique montpellier : ce qu’il faut savoir de l’invagination intestinale aiguë

0

L’invagination intestinale est le retournement d’une partie de l’intestin dans l’autre. Elle se manifeste souvent chez le garçon de 5 à 9 mois. Ses causes exactes ne sont pas connues de façon précise. Elle peut être causée par une abondance des ganglions lymphoïdes sur le mésentère. Lorsqu’un diagnostic est fait pour ce mal, il est nécessaire de procéder à une intervention médicale. La chirurgie pédiatrique montpellier est alors nécessaire.

Chirurgie pédiatrique montpellier : la solution pour traiter l’invagination intestinale

Lorsqu’il y a le moindre doute dans le fonctionnement de l’organisme, il est recommandé de chercher un soin en urgence. Il faut obligatoirement faire une échographie abdominale. Cela permet le diagnostic d’invagination intestinal pour la plupart du temps.
Votre équipe traitant devra ensuite procéder à un lavement baryté. Cette opération permet de confirmer le diagnostic. En cas d’un résultat positif, le pédiatrique tentera de désinvaginer sous pression. C’est pour éviter l’alternative de la chirurgie. Mais si la tentative ne donne pas un résultat efficace, alors l’intervention chirurgicale s’impose.

L’invagination intestinale : évolution de la maladie

Dans le traitement primaire de l’invagination intestinale une récidive peut se faire remarquer. Chez un enfant de plus de 2 ans, cette pathologie nécessite forcément une intervention chirurgicale. Il y a souvent de bons résultats si la réduction de l’invagination est effectuée sans délai. Les chances de succès sont directement liées à la durée de l’évolution avant l’intervention. La chirurgie pédiatrique montpellier peut pleinement vous offrir un bon suivi médical.
Les symptômes de l’invagination intestinale sont facilement identifiables chez l’enfant. Vous verrez souvent du sang mêlé à ses selles. Il peut aussi y avoir des glaires sanguinolentes. Dès ce moment, vous devez vous référer à une équipe soignante come chirurgie pédiatrique montpellier pour bénéficier de secours chirurgicaux dans les heures qui suivent.
Le début de la maladie est toujours soudain. Cela devrait inquiéter la mère. L’enfant devient tout à coup pâle. Il peut aussi pousser des cris aigus en projetant ses jambes en l’air. Au même moment, il peut vomir deux à trois fois et pâlir davantage.
Les coliques épuisent le petit malade. Il finira par s’endormir entre deux crises successives qui peuvent se répéter entre cinq et dix minutes. Dans ces intervalles, l’enfant reprend quelquefois un aspect normal. Cela peut embrouiller le médecin qui ne connait pas tous les signes évolutifs cette maladie. C’est pourquoi il est important de se confier à un pédiatre qualifié.

En résumé

L’invagination intestinale est une grave maladie infantile qui nécessite un bon suivi. L’équipe de chirurgie pédiatrique montpellier peut parfaitement vous accompagner.

PARTAGER>>